alertLe compte de l’organisateur est actuellement bloqué par notre partenaire bancaire. Vous ne pouvez pas participer à cette cagnotte pour le moment. Nous vous invitons à contacter l’organisateur.
Ce pot a été clôturé

La traduction comme geste politique

Informations

Participants

tab.PARTICI

Description

Résumé

Le projet de publication BRASA - La traduction comme geste politique* regroupe des traductions de texte du portugais brésilien au français dans une perspective féministe, LGBTQI+ et décoloniale. La sélection des textes est faite par les chercheuses et curatrices brésiliennes Abigail Campo Leal, Diane Lima et Cíntia Guedes. Cette publication désire, ne serait-ce que minimement, inverser la logique d’exportation et d’imposition des savoirs qui circule généralement du nord au sud. 


Votre participation financière permettra de rétribuer les curatrices et les autrices.eurs.

Par le soutien financier à la réalisation de ce projet, vous participez à un acte micro politique en prenant part à une double redistribution: des richesses (d’argent) et du pouvoir épistémique. Ceci permettra de poursuivre la création de l’ouvrage qui propose, autant que possible, de contrebalancer les systèmes asymétriques de valorisation et circulation des savoirs. Ceux-ci sont généralement réservés aux productions occidentales, causant une centralisation du regard.


Toutes les contributions sont bienvenues!

D'avance un grand merci pour votre soutien !



Le Projet

BRASA - La traduction comme geste politique* est un laboratoire de traduction du portugais brésilien au français. Le projet donnera lieu à une publication bilingue de dix textes d’autrices et d'auteurs contemporain.e.s brésilien.ne.s qui abordent les notions de soin et de privilège, dans une perspective critique et décoloniale.

 

Ce projet indépendant, politique et poétique rassemble des essais, des manifestes, des poésies et d’autres formes littéraires, orales et/ou écrites qui sont traduites pour la première fois du portugais au français.

 

La compilation des textes donne accès à des discours provenant de diverses villes et banlieues du Brésil, par des personnes LGBTQI+ et/ou par des penseuses et penseurs afrodescendantes et/ou issues des peuples natifs. Les textes sont agrémentés de notes de bas de page détaillées, résultat de la collaboration étroite entre autrices, auteurs et traductrices, afin de rendre compte du contexte d’écriture et des concepts introduits.


L’ouvrage offre ainsi au public francophone une pluralité de pensées critiques et anti-hégémoniques sur la blanchité, le racisme structurel et les systèmes de domination et de perpétuation de privilèges. Il valorise également divers modes d'écriture, considérant qu’ils construisent une relation différente au monde et à la langue.


La sélection des textes est menée par Diane Lima, Abigail Campo Leal et Cíntia Guedes. Les trois curatrices et chercheuses sont impliquées dans la mise en place de pratiques décoloniales et non hétérocisnormatives dans l’art, les milieux universitaires et les mouvements autogérés brésiliens.

 

Par la traduction, le but est également de faciliter certains dialogues entre des individu-e-s et mouvements sociaux au Brésil et celles et ceux situé-e-s dans les espaces francophones. Il s’agit donc d’amplifier et de donner à écouter des voix qui arrivent difficilement dans ces espaces francophones et qui éclairent d'une autre manière l'articulation du monde. 


Ainsi, l’équipe de BRASA - La traduction comme geste politique*, souhaite tout d'abord adresser l’ouvrage aux personnes directement concernées par les thématiques qu’il aborde. Les textes sélectionnés seront publiés en français et en portugais du Brésil. Ceci nous permettra de les distribuer tant dans les espaces francophones qu’au Brésil. Nous voulons - dans la mesure du possible- maintenir son prix de vente bas, afin qu'il reste accessible au plus grand nombre. De plus, nous sommes actuellement en contact avec plusieurs collectifs et lieux, en Suisse, en France, en Belgique et au Brésil, afin de nous aider à sa divulgation. Nous comptons le faire circuler la publication autant dans les périphéries que les centres.

 

La coordination de la publication et la traduction des textes sont effectuées par les artistes et chercheuses françaises et suisses Valentina D’Avenia, Aurore Zachayus et Léa Meier, pour lesquelles il s'agit aussi de remettre en question les savoirs au sein desquelles elles ont été formées et éduquées.


 

BUDGET

La somme récoltée sert à rémunérer les curatrices et les autrices et auteurs. Elle nous permettra également de créer la maquette de la publication afin d’accéder ensuite à des demandes de fond institutionnelles et publiques et de la proposer à des maisons d'édition.


Chaque don de 100euros donne droit à un exemplaire gratuit.

* titre provisoire


Solidaire
Carte de voeux
Soyez le premier à laisser un messagewritting

Signaler ce pot

890

récoltés
Organisé par
Cíntia, Léa, Bibi, Diane, Aurore, Valentina