Votre compte Facebook ne comporte pas d'adresse email,
merci de bien vouloir en saisir une pour valider votre inscription.


Ensemble pour une vaccination libre

~ Organisé par : EPVL ~
Objectif : 10 000 €
262 participants
7 289 € récoltés
Participer

Ensemble pour une vaccination libre


 


  


URGENT MERCI DE SIGNER ET DE PARTAGER SVP :


https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fparlement-et-citoyens.fr%2Fprojects%2Fpetition-legislative%2Fcollect%2Fdeposez-votre-petition%2Fproposals%2Fcontre-le-passage-de-3-a-11-vaccins-obligatoires&;h=ATMWVeQ-1Z0C0l7fHW4RK3CIOUMKEIF3Hy6Rze_rqMTvyzt1f1jmJYZEbHiO1zs5makPaKX4mOWyebU044H_ycNNMnA4k5CeU6MgOYANTeRDLQaNs2WaBvOIx_tShagxwyi222_-fEVjSjOrbhz2zpozvwJJ3M0B6GHZuCzLqSX3g0Eh4aKvq0mgdf2LLtWeZA


 


Selon le projet de Madame Buzyn de rendre 11 vaccins obligatoires pour les enfants de moins de deux ans en menaçant de les priver de crèche et d'école, nous, Français, nous serions davantage encore privés de notre droit sur la santé de nos enfants, du respect de leur corps, ridiculisés et infantilisés devant tous les Européens qui se portent fort bien sans pareilles obligations. Sans compter qu'avec la suppression de l'article 3116-4 du CSP, les sanctions menaçant les parents récalcitrants sont pires (au lieu de 3750€ d'amende et 6 mois de prison maximum, le Code Pénal prévoit jusqu'à 30 000€ d'amende et 2 ans de prison).


 


Malgré l'absence de menace épidémiologique, ce projet insensé va être prochainement débattu au Sénat avec une majorité sans doute plus que jamais à la botte du gouvernement.


 


La liberté est de plus en plus menacée en France et en Europe. En Italie, le gouvernement aura fait passer sur le papier 10 vaccins obligatoires malgré les manifestations massives et quotidiennes (et qui continuent encore aujourd'hui). La Roumanie, l'Allemagne, la Pologne, et peut-être le Portugal… ont des projets analogues. En revanche, la Suède a sauvé l’honneur en déclarant inconstitutionnels les projets d'obligation vaccinale. Etonnamment en France, on nous dit sans cesse que les pays Nordiques n'ont pas besoin d'obligations, car ils sont très disciplinés et les couvertures vaccinales sont excellentes. Il y a bien eu des tentatives d'obligation en Suède pour que le Parlement s'y oppose... de même en Allemagne, Angela Merkel a récemment déclaré être contre l'obligation et avoir de " bonnes raisons pour ça" .


 


Un mouvement citoyen européen s'est constitué et grossit chaque jour.


 


Pour nous faire peur, on agite devant nous l'épouvantail d'épidémies, des maladies jusqu'à présent reconnues bénignes, mais désormais déclarés gravissimes. Il semblerait que les laboratoires et les politiciens ont plus d'avantages à rendre obligatoire la vaccination qu’à réellement se préoccuper de la Santé Publique.
Ce n'est pas sérieux de prétendre vouloir épargner quelques rares personnes décédées depuis 2008  de la rougeole (Mme Buzyn a parlé de 10 décès, les chiffres de l'INVS  mentionnent bien 10 décès, ceux de l'Inserm sur la même période parlent eux de 17 décès) et pour ce faire,  de vouloir vacciner sous la contrainte 800 000 enfants chaque année. Car c'est bien de cela dont il s'agit. Les données les plus récentes permettent de dire que malheureusement, même avec des taux de couverture vaccinale de 99%, on a vu dans le passé que le virus circulait encore, et que la meilleure prévention pour les immunodéprimés et les personnes fragiles, l'essentiel était de ne pas perdre la trace du virus. Quand on vaccine massivement, le virus continue de circuler à bas bruit, et précisément on perd sa trace. Comme on l'a vu pour la variole, l'essentiel qui a permis son éradication, ça a précisément été de suivre le virus à la trace, et d'isoler les malades et leurs contacts (bien qu'entre la variole et la rougeole on ne parle pas du tout de maladies au même degré de gravité, la variole tuait environ 1 personne sur 5 atteintes, pour la rougeole, on parle de 1 décès pour 3000 cas, on voit bien que cela n'a juste rien à voir).


Pourquoi la ministre s'indigne-t-elle de 10 décès sur 9 ans, alors qu'en 2016  la varicelle a touché 700 000 personnes en France pour 30 décès ? Potentiellement sur 9 ans, il pourrait s'agir de 250  décès mais ces décès-là ne paraissent pas l'inquiéter.
Pourquoi la ministre ne s'inquiète-t-elle pas de 30 000 décès par an de maladies nosocomiales et iatrogènes ? Où est véritablement l'urgence de santé publique ?
148 000 décès par an de cancer dans le pays, mais l'urgence est de sauver 10 malheureux que le vaccin n'aurait pas pu sauver de la rougeole, de toutes manières (pour les immunodéprimés, on ne peut pas administrer de vaccins à souches vivantes comme le ROR) .
Pourquoi prétendre que la commission Fischer fut un débat, alors qu'il est de notoriété publique qu'il n'en fut rien ? Thomas Dietrich avait démissionné précisément pour cette raison, car en santé publique, il n'est point du tout question de démocratie, les ministres se succèdent mais emploient les mêmes méthodes dictatoriales. M. Dietrich avait été profondément indigné que l’organisation du “grand débat” dont se gargarisait Marisol Touraine fut justement confié à une commission dont les membres avaient tout, sauf la moindre indépendance avec l’industrie.  


 


Nous défendons la liberté de nous faire vacciner ou pas, et de décider nous-mêmes quels vaccins sont utiles pour nos enfants.


Nous voulons que la vaccination ne soit plus considérée comme un banal acte administratif, et pratiquée sans le moindre examen préalable.


Nous voulons que tous les points essentiels de cette polémique soient clairement exposés à l'Assemblée nationale lors d'un vrai débat.


Nous voulons que les victimes soient enfin reconnues et dignement prises en charge pour tous les vaccins.
Nous voulons des recherches indépendantes sur l’efficacité et l'innocuité des vaccins, des recherches sur les effets cumulatifs des différents vaccins, des études comparatives sur la santé d’enfants vaccinés et d’enfants non vaccinés, et nous voulons que les vaccins soient comparés à des placebos, de vrais placebos.


 


 


Nous fédérons déjà de nombreuses associations, mais, pour nous faire entendre et organiser nos manifestations, nous avons besoin de financement.


Nous avons besoin de VOUS pour :


 


- la publicité sur internet, journaux….


- l'achat de t-shirts, autocollants, stylos, badges, etc..


- les flyers, les affiches


- la location de matériel (sono, barnum...)


 


Nous vous demandons beaucoup, car l'enjeu est de préserver notre LIBERTÉ



Après avoir gagné la guerre, cette somme et les bénéfices engendrés bénéficieront aux victimes de la vaccination.


 


Chaque euro compte. Donnez à hauteur de votre motivation.



Page Facebook du rassemblement du 25 novembre 2017


 


Vos dons ont permis et permettent de financer :


 


- le dépôt du nom de domaine et l’hébergement du site epvl.eu


- l'achat de publicités Facebook et Google


- l'achat de t-shirts que nous vendons sur la boutique du site epvl.eu


- la location d'une sono, d'un barnum, d'une scène et de porte-voix


- l'achat de banderoles, tracts, ballons… etc.


 


Ce pot commun a financé la manifestation du 9 septembre pour un montant de 3200 € (location de matériel, publicité, achat de banderoles, tracts, etc.)


 


Ce pot commun a aussi financé l'organisation des manifestations que nous avons organisées le 15 octobre dans 10 villes de France.


Nous serons transparents sur notre comptabilité que nous vous avons communiquée jusque-là sur le site epvl.eu .


 


De votre côté, alertez vos députés et sénateurs, vos proches, si vous le souhaitez nous vous proposons sur la page epvl.eu une action spécifique.


Faites connaître ce pot commun, achetez les t-shirts, autocollants, badges, stylos, sifflets  sur


la boutique,


mais surtout... participez le 25 novembre à  notre  rassemblement.


 


Sur le site evpl.eu, un  tract  est aussi disponible si vous voulez en imprimer et en distribuer.


 


Nous vous remercions pour votre don et votre participation.



Pour l'équipe EPVL, Sophie Guillot


Objectif : 10 000 €
262 participants
7 289 € récoltés
Participer
Liste des participants
{{invite.firstName}} {{invite.lastName}}
{{invite.email}}
Anonyme
A participé
{{invite.contribution| format}} €
Liste des invités
{{invite.firstName}} {{invite.lastName}}
{{invite.email}}
Adresse e-mail incorrecte
Anonyme
A participé
{{invite.contribution| format}} €
X
error validar

Inscription

Minimum 2 caractères
Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés
Minimum 2 caractères
Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés
Veuillez saisir un email valide Vous avez déjà un compte avec cette adresse, connectez vous en cliquant ici
Minimum 8 caractères Votre mot de passe doit satisfaire au moins trois des critères suivants : une minuscule / une majuscule / un chiffre / un caractère spécial. Votre mot de passe doit satisfaire au moins trois des critères suivants : une minuscule / une majuscule / un chiffre / un caractère spécial.
Les deux mots de passe ne sont pas identiques !
Retour



La société Lakooz traite vos données afin de vous permettre de créer votre « pot commun ». Les données portant une * sont obligatoires. Conformément à la loi dite « Informatique et libertés », vous disposez d'un droit d'accès, rectification, opposition pour motif légitime ou encore de définir des directives relatives au sort de vos données post-mortem, en adressant un email à vos-donnees@lepotcommun.fr