Votre compte Facebook ne comporte pas d'adresse email,
merci de bien vouloir en saisir une pour valider votre inscription.


Solidarité avec Dylan victime de la répression en Grèce

~ Organisé par : Clément ~
36 participants
1 170 € récoltés
Participer

Solidarité avec Dylan victime de violences policières et poursuivi par la justice grecque
 
En novembre 2017, un convoi solidaire parti de France, Suisse et Belgique, à l’initiative du collectif ANEPOS, a rejoint la Grèce afin de soutenir  diverses structures autogérées, principalement dans le quartier d'Exarcheia à Athènes.


 


Parmi les membres de ce convoi, Dylan a notamment aidé le dispensaire médical gratuit du quartier, plusieurs squats de réfugiés,  un réseau de cuisines sociales gratuites, ainsi que des dizaines de victimes des inondations à Mandra, dans l’ouest d’Athènes. Sa participation a été « active, chaleureuse et enthousiaste » témoignent les camarades grecs reconnaissants.


 


Mais le 17 novembre, tard dans la soirée, à la suite d’une manifestation et d’émeutes aux abords du quartier, la police grecque est finalement entrée rapidement jusqu’à la place clairsemée pour frapper et arrêter quasiment toutes les personnes qui s’y trouvait sans distinction, sans même savoir qui avait participé ou pas aux émeutes. Les coups pleuvaient, ainsi que des scènes de tortures : personnes bloquées au sol et frappées à grands coups de pieds dans la tête et dans les côtes, personnes tenues debout par deux CRS et frappées par un troisième, etc.


 


La scène a duré quelques minutes avant que la police ne batte en retraite, sous la riposte d’habitants du quartier en colère. 43 personnes ont été arrêtées, dont Dylan alors qu’il rentrait chez lui, à dix mètres exactement de la porte du solidaire grec qui l’hébergeait. 


 


Dylan a passé la nuit en garde-à-vue, puis a réussi à sortir de prison grâce aux membres du mouvement social grec et coordinateurs du convoi. Mais il est poursuivi en Justice pour des chefs d’accusation fantaisistes puisque sans la moindre preuve : rébellion, insultes à agents, jets de projectiles… En réalité, c’est Dylan qui a été agressé, insulté, frappé et séquestré.


 


Pour l’épauler face aux poursuites, un comité de soutien s’est aussitôt constitué.


 


Militant solidaire et courageux, Dylan a très bien tenu le choc. Mais, à 22 ans, il est sans ressource et membre d’une famille modeste. C’est pourquoi nous faisons appel à votre soutien pour l’aider à se défendre en Justice afin d’échapper à une peine délirante.



Merci de votre participation.


 


La solidarité est notre arme. Soutien à Dylan et à toutes les victimes de violences policières et d’acharnements judiciaires.


 


Clément, Maud et Yannis
Po/ Le comité de soutien de Dylan
 


La carte de soutien

Votre soutien passe aussi par les mots.

Il y a déjà  8 encouragements déposés
36 participants
1 170 € récoltés
Participer
Liste des participants
{{invite.firstName}} {{invite.lastName}}
{{invite.email}}
Anonyme
A participé
{{invite.contribution| format}} €
Liste des invités
{{invite.firstName}} {{invite.lastName}}
{{invite.email}}
Adresse e-mail incorrecte
Anonyme
A participé
{{invite.contribution| format}} €
X
error validar

Inscription

Minimum 2 caractères
Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés
Minimum 2 caractères
Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés
Veuillez saisir un email valide Vous avez déjà un compte avec cette adresse, connectez vous en cliquant ici
Minimum 8 caractères Votre mot de passe doit satisfaire au moins trois des critères suivants : une minuscule / une majuscule / un chiffre / un caractère spécial. Votre mot de passe doit satisfaire au moins trois des critères suivants : une minuscule / une majuscule / un chiffre / un caractère spécial.
Les deux mots de passe ne sont pas identiques !
Retour



La société Lakooz traite vos données afin de vous permettre de créer votre « pot commun ». Les données portant une * sont obligatoires. Conformément à la loi dite « Informatique et libertés », vous disposez d'un droit d'accès, rectification, opposition pour motif légitime ou encore de définir des directives relatives au sort de vos données post-mortem, en adressant un email à vos-donnees@lepotcommun.fr