Justice pour Babacar Gueye

Informations

Participants

tab.PARTICI

Description

Dans la nuit du 2 au 3 décembre 2015, Babacar Gueye, sénégalais sans papiers de 27 ans, est pris d’ une crise d’angoisse et se mutile avec un couteau de table dans le quartier de Maurepas, à Rennes. Son ami appelle les pompiers pour lui porter secours. Ce ne sont pas des ambulanciers mais 8 policiers qui montent les escaliers de l’immeuble : 4 de la police nationale et 4 policiers de brigade anti-criminalité (BAC). Un des policiers de la BAC sort son pistolet, tire et atteint 5 fois Babacar. Il meurt menotté au terme d’une agonie d’une heure.

Alors que Babacar est décédé, des policiers tentent de le rendre responsable de sa propre mort en portant plainte contre lui pour "tentative d'homicide volontaire sur personnes dépositaire de l'ordre public". Ce dossier d'enquête à charge contre Babacar et le fait qu'on ne peut pas poursuivre une personne décédée, permettra au procureur de prononcer un classement sans-suite.

Awa Gueye décide de porter plainte en se constituant partie civile. C'est seulement en janvier 2017 qu'elle y arrive. Malgré les incohérences dans les récits policiers, aucune nouvelle demande n'est faite dans le cadre de l'enquête. C'est grâce à l'acharnement d'Awa qu'elle arrive à obtenir en 2019, une nouvelle expertise : elle vient confirmer le fait qu'aucune balle qui a atteins son frère n'est arrivé de face, une arrive par la fesse gauche.

Awa Gueye, grande sœur de Babacar, lutte pour exiger de l'Etat et sa justice à prendre ses responsabilités et les forcer à répondre à ces questions pour obtenir la vérité sur la mort de son frère.

Nous, Awa Gueye avec le Collectif Justice et Vérité exigeons :

-  la mise en inculpation des policiers responsables de la mort de Babacar.

- une reconstitution publique réunissant toutes les personnes présentes la nuit de l’assassinat.


Affiche - Marche 7 Décembre 2019

C'est parce qu'il y a impunité policier qu'il y a crimes policiers!

C'est pour cela que nous, Awa et le Collectif Justice & Véritépour Babacar, soutenons toutes les autres familles en lutte pour forcer les institutions à prendre leurs responsabilités. Nous voulons que les policiers soient condamnésparce que la mort de nos proches ne sont pas des bavures mais des crimes racistes.

Au delà du combat Vérité et Justice pour Babacar, pour que la liste des morts de la police cesse de s'étendre :

- Nous exigeons l’interdiction de l'utilisation d'armement de guerre dans la gestion du maintien de l'ordre dans nos quartiers et nos mobilisations  : des armes à feu aux grenades, LBD, taser,

- l'interdiction des techniques d’immobilisation mortelles et le désarmement des forces de l’ordre,

- l'arrêt des contrôles au faciès et du harcèlement policiers.

Pour appuyer ces revendications, pour exiger la justice et faire que la vérité autour de la mort de Babacar soit révélée, nous faisons appel à votre soutien en ouvrant cette cagnotte.

Assa Traoré et Awa Gueye - © LaMeute Naje

Sans justice, ils n'auront jamais la paix.

Le Collectif Justice & Vérité pour Babacar

Pour suivre l'actualité du collectif :

La page Facebook : https://www.facebook.com/justiceetveritepourbabacar/

Pour toutes questions ou propositions d’événements  : justicepourbabacar@gmail.com

Autre
Carte de voeux
3
Laisser un messagewritting

Signaler ce pot

Organisé par
Collectif Justice et Vérité pour Babacar