Votre compte Facebook ne comporte pas d'adresse email,
merci de bien vouloir en saisir une pour valider votre inscription.


Soutien aux militant.e.s fiché.e.s par l'extrême-droite

~ Organisé par : Les fiché.e.s de Rennes ~
Ce pot a été cloturé
Objectif : 2 000 €
37 participants
1 785 € récoltés

Depuis plusieurs années, en Bretagne comme ailleurs, des groupes d’extrême droite « s’amusent » à ficher différentes personnes. Sur un mode journalistique plus ou moins convaincant, les photos de ces personnes et leurs « biographies » sont diffusées sur les réseaux sociaux. Pour certaines d’entre elles, des adresses sont données afin de les trouver et des menaces de mort fleurissent dans les commentaires d’extrême droite.

 

Ce sont les membres des organisations soutenant les migrant.e.s qui font l’objet du fichage le plus systématique mais, simultanément, ce sont aussi des personnes participant aux réseaux féministes, LGBT, syndicaux, d’extrême gauche, de gauche ; mais aussi des gens se pensant comme de « simples citoyens ». De même, plusieurs personnes sont aussi ciblées pour leurs activités artistiques (radio, musique, etc.) ou leurs activités de recherche dans des laboratoires universitaires (faisant la promotion, selon l’extrême droite, de « la théorie du genre » et de l’immigration).


Pour l’instant et pour la seule Bretagne, plus d’une trentaine de personnes font l’objet d’un tel fichage public, notamment de la part d’un « site de presse » qui s’appelle Breiz Atao et qui se présente comme « Le Quotidien de l’Etat National Breton ». Ce fichage prend la forme de « notes de renseignement » accompagnées de commentaires menaçants ou d’éditoriaux appelant à « détruire l’extrême gauche », à « repérer, identifier, détruire […] les derniers lépreux du gauchisme ».

 

A Rennes, la « note de renseignement », dans laquelle nous sommes une vingtaine à apparaître, vise à ficher « des éléments marxistes et apparentés en faveur de l’afro-islamisation de la Bretagne ». Comme d'autres personnes visées en Bretagne, nous avons porté plainte. Notre démarche est en train d’aboutir puisque le Procureur de la République vient, en octobre 2017, de solliciter le renvoi du rédacteur du journal Breiz Atao devant le tribunal correctionnel pour diffamation, injure et provocation à la commission de crimes ou de délits. Nous sommes désormais dans l’attente d’un procès. Il doit aboutir – nous l’espérons – à la suppression pure et simple de notre fichage mais aussi à la condamnation des pratiques de l’extrême droite.

 

La procédure judiciaire que nous avons engagée coûte de l’argent, pour payer nos avocat.e.s ainsi que les frais de justice. Nous avons recueilli une part de la somme nécessaire (4200 euros) mais pas la totalité, ce qui explique le lancement de cette collecte en ligne.

 

De plus, nous pensons qu'une éventuelle victoire juridique ne serait pas suffisante, et que l’ensemble des forces démocratiques doivent faire une démonstration publique d’envergure afin que l’extrême droite et ses pratiques ne soient pas gérées par la seule institution judiciaire. C’est pourquoi les fiché.e.s de Rennes appellent les individus, les associations, les syndicats et les partis politiques à une MANIFESTATION CONTRE L’EXTRÊME DROITE ET CONTRE LE FICHAGE, le samedi 24 mars 2018 à Rennes.

 

(Précision technique : l'identité des contributeurs et contributrices n'est pas publique.)


Objectif : 2 000 €
37 participants
1 785 € récoltés
Liste des participants
{{invite.firstName}} {{invite.lastName}}
{{invite.email}}
Anonyme
A participé
{{invite.contribution| format}} €
Liste des invités
{{invite.firstName}} {{invite.lastName}}
{{invite.email}}
Adresse e-mail incorrecte
Anonyme
A participé
{{invite.contribution| format}} €

Mot de passe oublié

Veuillez entrer votre adresse email, un email vous sera envoyé. Vous pourrez alors réinitialiser votre mot de passe

error validar

Inscription

Minimum 2 caractères
Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés
Minimum 2 caractères
Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés Vous avez dépassé le nombre de caractères autorisés
Veuillez saisir un email valide Vous avez déjà un compte avec cette adresse, connectez vous en cliquant ici
Minimum 8 caractères Votre mot de passe doit satisfaire au moins trois des critères suivants : une minuscule / une majuscule / un chiffre / un caractère spécial. Votre mot de passe doit satisfaire au moins trois des critères suivants : une minuscule / une majuscule / un chiffre / un caractère spécial.
Les deux mots de passe ne sont pas identiques !
Retour



La société Lakooz traite vos données afin de vous permettre de créer votre « pot commun ». Les données portant une * sont obligatoires. Conformément à la loi dite « Informatique et libertés », vous disposez d'un droit d'accès, rectification, opposition pour motif légitime ou encore de définir des directives relatives au sort de vos données post-mortem, en adressant un email à vos-donnees@lepotcommun.fr